Pourquoi ce titre de blogue vous demanderez-vous?

Je fête mon premier anniversaire en tant que consultante, et j’en suis bien contente! Mais ce n’est pas la raison de ce score. Après 22 ans de carrière en grandes entreprises, et un an comme consultante, je constate une énorme différence de culture entre les PME et les grandes entreprises, au niveau de l’amélioration continue. D’où mon score, PME 0, grandes entreprises 1.

Chez les grandes entreprises, l’amélioration constante des processus et façon de faire est au cœur du quotidien. Il faut être meilleur et faire plus avec moins. De multiples indicateurs de performance sont en place et ils font partie intégrante des objectifs de l’entreprise et des évaluations de rendement des employés et ils augmentent, année après année.

Chez les PME, j’ai constaté tout le contraire : beaucoup pensent qu’ils n’ont rien à améliorer. Il n’y a pas d’indicateurs de mesure en place, pas ou peu d’évaluation du personnel sur ces indicateurs et pas de culture d’amélioration. C’est plutôt « on fait les choses comme ça depuis toujours, pourquoi faire autrement? ».

Pourquoi cette différence? Donnez-moi votre opinion sur mon blogue. Pour ma part je crois qu’il y a plusieurs facteurs. D’abord l’émotion. Pour un dirigeant de PME, son entreprise c’est lui! C’est son bébé. Donc remettre en question cette entreprise n’est pas facile, et les gens peuvent le prendre personnellement. Deuxièmement il y a l’égo. Ça prend beaucoup d’humilité pour admettre qu’on ne fait pas bien les choses ou qu’on peut les faire autrement. Comment quelqu’un de l’externe peut comprendre ce qui se passe à l’interne ? Troisièmement, la connaissance. Plusieurs dirigeants et employés de PME qui ont leur entreprise depuis longtemps n’ont malheureusement pas vu autre chose et donc ne savent pas qu’ils peuvent faire mieux. Comme on ne sait pas ce qu’on ne sait pas, il est difficile de penser qu’il est possible de travailler différemment pour véritablement améliorer les problèmes.

Dans les grandes entreprises, c’est tout le contraire. Il faut performer, être meilleur que la compétition. Couper les coûts, le personnel. Augmenter le rendement c’est augmenter la valeur en bourse. On est totalement à l’opposé de la mentalité des PME. En grande entreprise tout le monde sait qu’on peut toujours tout améliorer, et qu’il faut le faire.

Au cours de cette année de consultation, j’ai malheureusement vu beaucoup de PME me dire qu’ils n’ont rien à améliorer! C’est impossible, il y a toujours place à l’amélioration. Il suffit de le voir et d’être prêt à se remettre en question.

Tout le monde connait le fameux constat que le 2/3 des PME ferment après 5 ans. J’ai vu au cours de la dernière année plusieurs PME qui sont en difficulté financière depuis 1, 2 ou même 3 ans. Et c’est après ces années en difficultés qu’ils vont chercher de l’aide. C’est bien malheureux. D’où mon titre de blogue, PME 0 et grandes entreprises 1. N’attendez pas d’être en difficulté financière pour vous améliorer! Commencez dès maintenant!

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez vous améliorer !